Entrée du CHU de Nantes

VMware et Axians opèrent la transformation du CHU de Nantes

Le CHU de Nantes augmente le rythme cardiaque de sa mutation numérique pour optimiser ses services. Ainsi, il choisit les outils de VMware, et se fonde sur l’expérience d’Axians Nantes dans ce projet au long cours.

Sur le même sujet
Oct 2020
Par Benoît Huet

La modernisation du CHU de Nantes via le groupement hospitalier territorial [GHT] de Loire-Atlantique est réalisée autour des technologies VMware, lesquelles apportent une forte automatisation. Preuve en est : l’éditeur équipe neuf établissements sur dix », rapporte Yves Pellemans, CTO d’Axians. L’aventure de cette modernisation a débuté il y a une dizaine d’années avec, à l’époque, un objectif de casser les silos sur la partie applicative. Depuis, plusieurs phases ont accéléré ce mouvement : le déploiement de l’hyperconvergence avec VSan ; la segmentation du réseau avec NSX, et plus récemment, l’installation de VRealize qui constitue un véritable catalogue de services. « Nous avons avancé étape par étape avant d’afficher une certaine maturité. L’hôpital dispose d’indicateurs métier précis, et donc d’une visibilité accrue sur chaque service. Par exemple, l’établissement visualise le temps d’attente moyen par patient, ou ce délai par service, pour l’optimiser si nécessaire », indique Yves Pellemans.

« Des indicateurs métier précis fournissent une visibilité accrue sur chaque service de l’hôpital »


BAISSE DU NOMBRE D’ATTAQUES SUR LES SYSTÈMES

Des outils de reporting comme Nagios et Kibana fournissent cette supervision par seuils. Et ça marche. Du côté des équipes de la direction des Services numériques du territoire, les indicateurs de production agrégés qui montrent une amélioration sont ceux de la disponibilité des services, du nombre d’incidents techniques mais aussi de la quantité d’attaques détectées sur les systèmes. Les autres directions de l’établissement, médicales ou financières, reconnaissent une nette amélioration de l’attractivité et de la confiance à travers son image de marque, notamment. « Nous sommes fiers, malgré les contraintes budgétaires et opérationnelles, de rester à la pointe de la technologie. La maturité de notre établissement sur la question des services numériques est reconnue, et nous sommes mêmes devenus un ‘‘acteur surveillé‘‘ dans le secteur de la santé pour tout ce qui concerne nos data centers », se réjouit Cédric Quillévéré dans un communiqué. À noter que tous ces projets ont été réalisés par l’agence Axians de Nantes, très en pointe sur l’automatisation dans des environnements multiclouds. Bien sûr, la modernisation est un long chemin, ainsi une réflexion est menée sur la gestion des identités et du single sign-on (SSO), ou sur la recherche avec une mutualisation du calcul autour du high performance computing.

La solution en détails

Projet – Modernisation des infrastructures avec les solutions de VMware :

  • VSan pour l’hyperconvergence
  • NSX pour la segmentation du réseau
  • VRealize pour l’automatisation et le catalogue de services.

Réalisation – 40 personnes d’Axians Nantes sont dédiées à la sécurité data center et cloud, entité qui réalise environ 16 M€ de C. A. sur la région ouest.
Demandeur – Le centre hospitalier universitaire nantais, en plus de sa mission de service public de soins de proximité, est devenu le centre de services informatiques de tous les établissements y étant rattachés.
Budget global –  Non communiqué