télécom - numérotation sur un poste fixe

Le hardware a bien reçu le message du B2B

Montées en gamme, lancements de modèles thématiques, offre d’accessoires, etc. Les petits et grands acteurs du marché des terminaux téléphoniques innovent pour recouvrer la croissance sur le segment des entreprises.

Sur le même sujet
Nov 2021
Par Thierry Bienfait

Avec la numérisation à marche forcée, la période est porteuse pour le secteur des téléphones fixes et mobiles. Car la crise sanitaire a accéléré l’essor du travail à distance, et accru le besoin en outils de communication modernes afin de garder le contact avec les collègues et les clients. En outre, après que la pandémie de Covid-19 aura perdu de son intensité, il faudra continuer d’investir dans ces équipements indispensables, en vue de la reprise, pronostique le cabinet d’études Gartner, qui prévoit une progression de 8,7 % des revenus du marché des téléphones professionnels en 2022. La téléphonie VoIP avait déjà créé des perspectives aux fabricants du fixe, désormais, c’est la 5G qui entraîne l’évolution des portables. Sans toutefois réinventer la roue, les nouveautés se multiplient donc… en attendant la 6G, prévue pour 2030. Alors que le marché grand public a fortement ralenti ces dernières années, les acteurs du desk phone proposent des produits ouverts à une multitude de fonctionnalités professionnelles. De fait, sur un marché déclinant depuis 2011, le filaire pro enregistre, lui, une légère hausse cette année. Il reste indétrônable dans les bureaux. Pour se positionner et affronter la concurrence, les fabricants misent sur des gammes de « produits fiables et de qualité, avec des matériaux nobles », comme le souligne Gigaset. Les fournisseurs suivent l’air du temps grâce à des téléphones constituant des solutions numériques multiplexables, qui autorisent une intégration voix données, la personnalisation par Internet, ou encore la synchronisation avec une messagerie Outlook par Bluetooth. Afin d’augmenter la productivité des salariés, le téléphone SIP identifie les appelants, transfère les appels, compulse un annuaire, etc. Depuis une seule base, quatre appels sont gérables simultanément sans difficulté, comme l’association de six combinés. Tandis que depuis 2009, le prix d’un fixe a chuté en moyenne de 9,5 % , ces innovations dépassent la simple transmission de la voix – et maintiennent un niveau de marge acceptable. D’ailleurs, au sein des entreprises clientes, les revendeurs intégrateurs ont l’opportunité d’accompagner le changement, en formant les utilisateurs aux modes inédits de communication, et en leur apprenant à jongler avec tous les outils de productivité. Fini le rôle des services généraux dans la gestion des postes téléphoniques et le paramétrage sur PABX. Place aux prestataires disposant de compétences dans la prise en charge des systèmes informatiques.

+8,7 %
en valeur sur le segment des téléphones professionnels

(Source : Gartner, prévision 2022)

2021, LE REBOND DES VENTES DE SMARTPHONES

Et puisque les applications convergent vers le traitement des données, moult PME sous-traitent la mission de technicien des téléphones et de l’IPBX. Comment cela ? En la corrélant à la gestion d’un hébergement dans un Centrex, voire du SI et de l’administration en mode SaaS de leurs applications. Ainsi, la solution, généralement mensualisée, offre les avantages d’un système complet de téléphonie. Selon le type et les besoins du client, les offres sont plurielles. Avec des collaborateurs nomades, le choix s’orientera parallèlement vers une solution de téléphonie sans fil, optimisée là encore pour la productivité du personnel. Ce segment a lui aussi repris des couleurs, grâce aux mutations technologiques et en raison de la pandémie. Après trois ans de déprime, 2021 aura été l’année du rebond pour les smartphones, constatent les analystes de Gartner : les ventes sont reparties en hausse de 11 %, pour recouvrer leur niveau de 2019. « La crise sanitaire a eu un double effet. D’une part, elle a mis en exergue les besoins numériques et accentué notre dépendance aux smartphones. D’autre part, elle a décalé les achats, rendus matériellement plus compliqués », explique l’institut d’études. Par ailleurs, la nouvelle génération d’appareils compatibles 5G a porté la croissance du marché. Enfin, les fabricants ont enrichi leur catalogue en lançant des produits pour les professionnels – le segment à plus forte valeur ajoutée dans le hardware pour la téléphonie. Ces matériels embarquent une myriade de fonctionnalités destinées à faciliter le travail des utilisateurs, tel l’outil push to talk qui facilite les appels instantanés entre collaborateurs, et améliore le service client. De plus, la plupart est insensible aux chocs et aux tentatives de piratage. Ces appareils répondent non seulement au besoin d’une communication immédiate et sécurisée ainsi que d’une portabilité de l’information, mais aussi à celui d’une capture intensive des données. Seul bémol, si l’investissement s’est effectivement accéléré dans les smartphones, avec des retombées financières plus significatives en 2021, « ce marché, déjà occupé, atteint son pic. Chaque année, il devient de plus en plus difficile de vendre ce type d’appareils avoisinant les 1 000 € », estime l’institut de recherche Strategy Analytics.

35 %
des smartphones vendus sont des modèles 5G

(Source : Strategy Analytics, 2021)

LE DÉFI DE LA CONSOMMATION D’ÉNERGIE
Tous les fabricants de smartphones communiquent sur l’autonomie de leurs modèles. Au fil des nouveautés, les batteries se sont miniaturisées, et des matières performantes comme le graphène ou le silicium arrivent en renfort du lithium ion. Leur capacité a ainsi triplé depuis 2015, et rivalise avec les laptops de 2010. De plus, les industriels se sont surtout mobilisés sur les recharges ultrarapides ou par induction. Selon IHS, la recharge sans contact représente un marché mondial estimé à 30 Mds $. Vu l’appétit pour les données et la connectivité, les ingénieurs devraient continuer de travailler d’arrache-pied sur le sujet pendant encore plusieurs années.