Franck Risbec - NetApp

“ Créer une nursery de partenaires“

Revigoré par une stratégie claire et offensive, NetApp renoue avec le succès. Franck Risbec, qui pilote le channel sur le territoire français, détaille une feuille de route optimiste et… réaliste.

Sur le même sujet
Déc 2022
Franck Risbec, Area Partner Director France, Netapp. Propos recueillis par Pierre-Antoine Merlin

Comment se présente l’actualité NetApp en cette fin d’année ?

Un exemple récent est plus parlant que tous les discours. Le 18 octobre 2022 avait lieu l’étape parisienne de notre Partner Academy. J’étais inquiet. C’était un jour de grève nationale, laquelle promettait d’être suivie. Surtout, le lieu de notre rencontre était situé à proximité immédiate du point de départ du cortège ! Or, les participants à notre réunion sont venus nombreux, en dépit de tout. Ce que je dis de Paris est valable pour toutes les villes de France où se tiennent à intervalles réguliers les séances de la Partner Academy. Le dynamisme de nos partenaires se retrouve chez NetApp France : nous comptons 70 collaborateurs de moins de deux ans d’ancienneté, soit 35 % de l’effectif. Voilà un taux qui reflète parfaitement notre capacité d’attraction. De même, aux États-Unis, NetApp fait partie des cinq entreprises les plus innovantes ! C’était ce qui distinguait le groupe à ses débuts, et nous avons renoué avec cette caractéristique.

Comment se compose votre structure partenariale ?

Nous comptons toujours autour de 200 partenaires. Ces dernières années, je prévoyais une légère diminution, mais je constate que ceux qui partent sont compensés par les nouveaux entrants. Certains d’entre eux sont des cloud natives, ce qui est positif et nous apporte beaucoup. C’est donc un vrai processus de fertilisation croisée qui se met en place et s’accentue pour le plus grand bénéfice de tous. De plus, cette performance du channel s’observe aussi du point de vue du maillage territorial. Non seulement toutes les régions sont représentées, mais en outre, chacune d’entre elles est en forte croissance. Enfin, notre structure partenariale comporte trois VAD : PNY, TD Synnex et Arrow ECS. Ce dernier comporte une business unit NetApp composée d’une douzaine de personnes qui peuvent se trouver à Courbevoie, au siège de la filiale française, ou à l’étranger, en Israël, par exemple. Pour nous, peu importe : tout est transparent dans la façon de travailler. C’est exactement ce que j’attends d’un VAD. Qu’il crée une nursery de partenaires.

Où en est le Club des experts, que vous réunissez à intervalles réguliers ?

C’est une initiative à laquelle je tiens beaucoup. Ce groupe, composé d’une cinquantaine de personnes, se réunit pour échanger et partager leur point de vue ou des informations sur notre environnement, et la façon dont il évolue. Au début, je pensais que ce club serait surtout l’occasion de parler stratégie et business, mais nos échanges portent plutôt sur la technique : ils partagent tout ! Ce qui serait beaucoup plus difficile si les questions abordées touchaient essentiellement aux affaires – à cause de la concurrence, bien sûr.

« Avec les cloud natives, une fertilisation croisée se met en place et s’accentue pour le bénéfice de tous »

Un mot sur NetApp Insight, votre convention qui a eu lieu en numérique.

Ce fut l’occasion de présenter BlueXP, qui va centraliser et augmenter toutes les interfaces existantes pour les multiples solutions NetApp. Elle jettera les ponts nécessaires pour offrir le fameux « cloud évolué », ce nouveau concept de cloud hybride destiné à supplanter progressivement notre concept initial de Data Fabric.

Comment voyez-vous l’avenir de NetApp en France ?

Nous sommes une area, c’est-à-dire une région à part entière : un élément significatif, car je reporte au siège, lequel apprécie notamment la France pour notre capacité à exécuter.

BIO EXPRESS

Simple, direct et de bonne compagnie, Franck Risbec est titulaire d’un BTS de restauration, complété par une maîtrise d’oenologie. Son parcours professionnel, lui, est classique : il est passé par des acteurs comme HP, Risc Technology et Citrix, avant de rallier NetApp en 2018. Depuis, il accompagne et accentue la renaissance du groupe. À la tête du channel en France, il met en oeuvre une stratégie fondée sur le commerce, le marketing, la technique et… l’être humain. Franck Risbec, personnage attachant entre tous, est de ceux qu’on n’oublie pas.