Portrait de Stephane Padique - VMware

Attirer et retenir les talents

L’approche moderne des outils numériques attribue aux partenaires un rôle inédit de conseil qui les incite à dialoguer avec la direction des systèmes d’information comme avec celle des ressources humaines.

Sur le même sujet
Oct 2020
Par Stéphane Padique, Digital Workspace Solutions Engineering Manager, VMware France

Une étude réalisée par VMware fait ressortir que pour les deux tiers des employés interrogés, la flexibilité des outils numériques mis à leur disposition les influence à accepter des offres d’emplois ou même postuler. Créer une expérience numérique qui capte et retienne les talents implique toutefois de surmonter des défis opérationnels, culturels ou technologiques, et fait tomber le mur entre équipes RH et IT. C’est là que les partenaires jouent un rôle crucial : ils sont suffisamment investis pour disposer d’une vision nette et structurée, et assez objectifs pour assurer la coordination entre les différents services d’une entreprise. « Il existe trop de silos, et aucun métier ne pousse la transformation du poste de travail, lequel est resté dans la DSI. Mais l’outil de travail est un sujet simultanément RH et IT : chaque déclencheur d’une modification de poste est lié à un évènement RH, de l’embauche jusqu’au départ de l’entreprise », constate Éric Tavidian, fondateur de Selceon.

CONSTRUIRE DES PASSERELLES ENTRE DEUX SERVICES MAJEURS

Près de la moitié des collaborateurs interrogés ignorent s’ils doivent s’adresser aux RH ou à la DSI au sujet de leur expérience digitale au bureau. Les partenaires doivent encourager la communication entre ces services afin d’éviter que l’équipe IT reste confinée aux tâches techniques, et l’équipe RH à la gestion des talents. Il faut aussi s’adapter à la situation qu’impose le télétravail comme celle des métiers qui ne donnent pas accès en permanence à un ordinateur. À la division Digital Mobility Management d’Orange, Stéphane Peycelon, directeur, et Jean Baptiste Piketty, directeur commercial, le reconnaissent : « Rompre la fracture numérique devient primordial pour transformer les métiers et rester compétitif. D’ailleurs, un acteur majeur de la grande distribution équipe l’intégralité de son personnel de smartphones qui leur donnent accès au parc applicatif de l’entreprise. »

« Les partenaires sont des conseillers stratégiques par leur vision élargie »

EXPÉRIMENTER POUR PROGRESSER

Les sociétés ont besoin de conseils pour adapter les technologies au service de leurs impératifs métier – comme gérer les applications et les cas d’usage –, et permettre à leurs équipes IT de réfléchir différemment. Dans cette optique, les partenaires sont des conseillers stratégiques par leur vision élargie et les projets menés avec d’autres organisations. Les partenaires doivent aussi montrer de la clairvoyance pour impliquer tel service dans tel projet. d’intégration d’employés qui nécessitent certains documents et informations avant leur entrée illustre l’obligation d’une collaboration parfaite entre équipes RH et IT. Grâce à une plate-forme centralisée qui gère simplement et de façon sécurisée n’importe quelle application sur n’importe quel appareil, l’employé est immédiatement opérationnel. Pour mettre en place ces programmes de gestion d’infrastructures et de modernisation, les partenaires doivent aider les entreprises à hiérarchiser leurs initiatives, expérimenter des idées, tirer rapidement les enseignements adéquats, et s’adapter aux nouveaux défis et opportunités. Les cas d’usage sont donc nombreux, mais il faudra inciter les clients à penser autrement, leur fournir les technologies adéquates pour éviter que les équipes IT et RH ne continuent d’opérer en vase clos. Ce faisant, elles pourront alors soutenir les entreprises et leur permettre de s’occuper en priorité de leurs employés.

Bio Express

Spécialiste des solutions de mobilité depuis huit ans chez VMware, Stéphane Padique, avec ses équipes, accélère la mutation digitale par des solutions d’espace de travail numériques. Évoluant dans les nouvelles technologies depuis près de vingt ans, il a exercé diverses fonctions d’avant-vente chez des éditeurs de technologies de collaboration, gestion d’identité ou encore big data. Il est diplômé en informatique de la faculté d’Orsay.