Classe avec tableau numérique Promethean

Prométhean transforme l’apprentissage des savoirs

Le pionnier de l’edtech a fait entrer les écrans numériques interactifs en classe. Désormais, c’est le cas dans les salles de réunion. À la pointe dans ces matériels, l’entreprise se distingue surtout par ses outils logiciels.

Sur le même sujet
Jan 2022
Par Thierry Bienfait

Il aura fallu plus d’une décennie avant que la France cesse de figurer parmi les cancres du numérique pour le système éducatif. Afin de rattraper le retard sur Singapour, la Corée, l’Australie, les États-Unis ou le Royaume-Uni, les plans dédiés au numérique à l’école se sont succédé : plan Écoles numériques rurales (en 2009) ; Plan de développement des usages du numérique à l’école (2010) ; Plan pour le numérique à l’école (2016) ; volet edtech du Plan de relance (2021). Autant de mesures qui ont symbolisé le caractère irréversible de la mutation de l’éducation vers la société de l’information, assorties d’investissements de grande ampleur consentis par l’État et les collectivités. Durant ces années-là, l’intensification de l’équipement des établissements a été assez bien accueillie, à l’exception des ressources numériques, comme l’a signalé un rapport parlementaire de 2015 sur les Technologies de l’information et de la communication pour l’enseignement. « La France a commencé à bâtir son programme numérique par le toit, sans se préoccuper des murs, c’est-à-dire des pratiques pédagogiques », jugeait ainsi son auteur, Jean-Michel Fourgous, ex-député et maire d’Élancourt (Yvelines). Capable de répondre à cette problématique, une jeune entreprise se fait alors vite connaître dans notre pays. Nommée Promethean, elle est « créée par des enseignants, pour des enseignants », aiment à souligner ses dirigeants. Cette société anglaise peut se prévaloir d’une expérience outre-Manche, où l’industrie edtech est l’une des plus dynamiques d’Europe. Abonnée aux distinctions décernées au Bett Show de Londres, le salon de référence du secteur, Promethean évolue depuis 1997 sur un marché qui enregistre une croissance phénoménale au Royaume-Uni, atteignant + 72 % en 2020, assortie d’une valeur de 4 Mds €. Fort de son expérience dans l’éducation et d’un savoir-faire technologique, la firme innove en développant des outils qui répondent à une demande de nouvelles expériences d’apprentissage.

Visio conférence sur écran interactif
Promethean propose des produits « conçus par des enseignants pour des enseignants » destinés à augmenter l’efficacité pédagogique dans un environnement d’apprentissage en ligne. L’entreprise doit sa présence sur l’edtech à ses ressources pédagogiques, telles que préparations de cours, didacticiels, évaluation des devoirs ou autoapprentissage.

FAIRE RIMER PÉDAGOGIE ET TECHNOLOGIE

Le secret de son succès passe par un lien étroit entre la pédagogie et la technologie. Riche d’ingéniosité, elle a diversifié son offre, notamment, par les tableaux blancs ou les murs interactifs, les appareils de présentation sans fil, les tables interactives, la capture d’images 3D, les projecteurs DLP ou les solutions d’évaluation instantanée. Son catalogue s’est resserré autour de six références d’écrans tactiles interactifs : les ActivPanel déclinés en Nickel (entrée de gamme), Cobalt (milieu) et Titanium (haut), en 65, 75 et 86 pouces. L’un des principaux avantages de ces modèles est d’être assortis d’ActivInspire, le logiciel maison de création de contenus pédagogiques. Via une plateforme cloud, il sert à la préparation de leçons, au partage de cours, au travail entre élèves ou à la gestion d’une classe connectée. L’engouement est tel que son éditeur recense plus de 18 millions d’enseignants adhérant à ActivInspire. Quelque 2,5 millions d’entre eux forment une communauté d’enseignants dans le monde (90 000 en France), lesquels choisissent parmi 50 000 supports de cours modifiables et personnalisables. En outre, afin que les utilisateurs dans les écoles, les collèges, les lycées ou les universités se les approprient vite, Promethean promeut la formation à ses produits et à leurs usages. « Aussi brillant soit-il, un écran numérique interactif ne doit pas être un simple gadget. Notre objectif est qu’il soit utilisé à son plein potentiel, et que cela se traduise en résultats pédagogiques significatifs », explique le directeur commercial France et Afrique francophone de Promethean, Jean-François Slonina. Un mantra qui a scellé la réputation du fournisseur. En relevant ce défi, il est devenu le premier en Europe. Vingt-quatre ans après sa création, environ 1,6 million de salles de classe dans 105 pays sont équipées d’écrans interactifs Promethean ActivPanel. La croissance exponentielle devrait s’accélérer suite aux vagues de Covid-19. La pandémie, synonyme de fermetures de classes, lui a donné une nouvelle impulsion, ainsi qu’à ses concurrents.

Portrait de Jean-François Slonina - Promethean

« Être le partenaire privilégié des acteurs de l’enseignement, de l’apprentissage numérique et du travail collaboratif »

Jean-François Slonina, directeur commercial France et Afrique francophone, Promethean

ACCOMPAGNER LA CLIENTÈLE

« La crise sanitaire a révélé que les écoles et les universités n’avaient pas assez investi dans l’edtech », a déclaré Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’Éducation nationale, sur le salon Éducatec-Éducatice fin novembre 2021. Les segments du primaire, collège et lycée ont néanmoins tiré leur épingle du jeu en 2021, avec 35 % des investissements européens. Cette dynamique devrait profiter à Promethean. Parallèlement, la marque s’est positionnée sur le corporate, où le travail hybride engendre les demandes en écrans numériques. « Cette activité est le prolongement logique de notre métier historique », souligne Jean- François Slonina. Sur ses créneaux de l’enseignement, de l’apprentissage numérique et du travail collaboratif, la stratégie commerciale du constructeur est identique : 100 % indirecte et basée sur un écosystème de partenaires, de trois grossistes audiovisuels (FVS, Itancia et Tech Data Maverick), et d’une trentaine de revendeurs intégrateurs membres du Promethean Partner Program. L’un des piliers de la réussite est de proposer des formations, des garanties avec intervention sur site, ainsi qu’une assistance technique en français, et l’accompagnement de la clientèle « par des commerciaux expérimentés dans l’éducation », insiste le directeur commercial France. Voilà qui apparaît d’autant plus utile que travailler avec l’Éducation nationale, les inspections d’académie, les rectorats, les édiles et les équipes pédagogiques peut être compliqué. Enfin, la firme ne manque pas d’ambitions technologiques. Son rachat en 2015 par le spécialiste chinois des jeux en ligne NetDragon Websoft est prometteur. Cette union a créé le buzz et suscité des rumeurs sur des projets de développement de solutions immersives en VR et AR de haute qualité chez le constructeur britannique. D’ici là, il est permis de penser que NetDragon Websoft et Promethean travaillent d’arrachepied au renforcement de leur position dans l’éducation en ligne, un segment à très fort potentiel en Chine notamment.

ActivPanel de Promethean
Modèle haut de gamme de la série ActivPanel de Promethean, l’écran interactif Titanium a remporté le prestigieux prix international du design Red Dot.

DATES CLÉS
1997 Naissance de Promethean, fondée par Tony Cann
1999 Lancement du premier TNI ActivBoard, une solution innovante et révolutionnaire qui retiendra notamment l’attention de Tony Blair, alors Premier ministre du Royaume-Uni
2003 Ouverture du bureau Promethean en France
2006 Logiciel d’enseignement ActivInspire
2013 Écran numérique interactif ActivPanel, produit phare
2015 Acquisition par NetDragon Websoft, pour 130 M$