IT Partners 2020, show must go on !

Sur le même sujet

QUESTIONS À LAURENT EYDIEU, DIRECTEUR DE DIVISION REED EXPOSITIONS FRANCE

Tout faire pour que IT Partners des 1er et 2 juillet 2020 soit un copier-coller de mars

Laurent Eydieu

Comment gérez-vous la crise actuelle?

Rien que pour le mois de mars sur les dix évènements que nous organisions, neuf ont été reportés, et un a été annulé, pas le moindre puisqu’il s’agit de Livre Paris 2020. C’est une période inédite avec des conséquences difficiles à évaluer mais cela permet aussi de relever de nouveaux challenges.

Quelles actions ont été prises suite au report d’IT Partners?

Notre objectif, les 1er et 􀀻 juillet, est de faire un copier coller de tout ce que nous aurions d’avoir en mars. C’est un puzzle qui représente des centaines de pièces avec de nombreux acteurs impactés au-delà des exposants et des visiteurs, aussi bien que les sous-traitants réalisant les stands, ou les traiteurs, par exemple. Mais au 11 mars 2020, 85 % des prestations du salon originel seront assurées dans l’édition de juillet. Toutes nos équipes sont mobilisées et les marques nous suivent ; pour le moment un seul exposant, parmi la centaine que nous avons contactée, décline sa présence pour juillet, mais pour des problèmes d’agenda.

Qu’en est-il de l’accueil des visiteurs?

De ce côté, je tiens d’abord à dire que leur réaction a montré l’attachement qu’ils ont à IT Partners : nous avons reçu énormément d’appels de revendeurs qui voulaient savoir ce qui allait se passer, et nous n’avions pas assez de collaborateurs pour leur répondre! Je tiens à les rassurer, le site de Disneyland Paris accomplit de gros efforts, et nous allons garderles prestations concernant les parkings, la restauration, les chambres d’hôtel et même la privatisation du parc le soir. Les exposants ont eu, pour leur part, la possibilité d’annuler sans frais les chambres réservées pour mars.