Cube 3D

Carbonite optimise la sauvegarde

En agissant au niveau du bloc, la technologie de sauvegarde mise en oeuvre par Carbonite réduit les besoins en bande passante, et fait gagner un temps significatif dans les opérations de sauvegarde. Zoom sur cette technologie brevetée appelée DeltaPro.

Sur le même sujet
Jan 2021
Publireportage

Nous divisons par 100 le ratio d’informations quotidiennement envoyées par la sauvegarde grâce à notre technologie DeltaPro », se félicite Mathieu Mondino, ingénieur avantvente EMEA chez Carbonite, une société OpenText. Cette technologie brevetée implique, en effet, un mode de sauvegarde de fichiers par blocs, ce qui, contrairement aux méthodes traditionnelles (sauvegarde pleine ou incrémentielle), fait gagner du temps dans le processus. Et donc diminue ce besoin en bande passante. Résultat : un administrateur effectuera ses sauvegardes à tout moment de la journée sans monopoliser toute la bande passante. Il pourra même en réaliser plusieurs, parallèlement. Le DeltaPro joue également un rôle important sur les systèmes, car le serveur de sauvegarde réclame beaucoup moins de ressources pour effectuer ses tâches. En elle-même, cette technologie (héritée d’EVault, une société acquise par Carbonite en 2016) existe depuis 1989. Mais si les moyens réseaux employés à l’époque diffèrent de ceux d’aujourd’hui, elle remplit toujours son rôle car les fichiers sauvegardés ont, quant à eux, fortement pris en volume. Cette économie de temps et de bande passante est donc significative car techniquement, seuls les blocs modifiés sont envoyés, le DeltaPro agit donc à la source.

UN MODE DE SAUVEGARDE PLUS EFFICACE

Comment ça marche ? Au démarrage d’une sauvegarde, un agent analyse les fichiers modifiés depuis la précédente sauvegarde, et en extrait les fameux blocs de données rectifiés. Ces derniers sont ensuite compressés et chiffrés avant d’être transférés. Bien sûr, une étape automatisée gère les blocs de données nécessaires à la reconstitution de l’ensemble du fichier, et tel qu’il était à la date de la sauvegarde, en cas de restauration. À noter que cette technologie fonctionne dans divers environnements (base de données, virtualisation, machine physique, etc.) Associé à la déduplication, le DeltaPro stocke physiquement une seule instance d’un bloc identique dans plusieurs fichiers. Par exemple, les blocs correspondants à un e-mail reçu par plusieurs utilisateurs sur un serveur de messagerie, ne seront stockés qu’une seule fois.

Portrait de Mathieu Mondino - Carbonite

« Le DeltaPro divise par 100 le ratio de données envoyées par la sauvegarde »

Mathieu Mondino, ingénieur avant-vente EMEA chez Carbonite, une société OpenText

TECHNOLOGIE DÉCISIVE DANS LE CHOIX DES PARTENAIRES

L’intégration de cette technologie est très souvent perçue comme un point différenciant dans le choix d’une solution de sauvegarde par les partenaires. C’est le cas de l’intégrateur Limousin Informatique qui a déployé Carbonite au sein du bureau d’études Encis Environnement (une cinquantaine de collaborateurs pour un chiffre d’affaires de 2,3 M€ réalisé au cours de l’exercice 2019), spécialisé en environnement, en énergies renouvelables et en aménagement durable, exposé aux risques extérieurs (vols, malwares). « Nous avons testé une dizaine de solutions du marché, et au final, nous avons retenu celle de Carbonite pour diverses raisons, dont un moteur de sauvegarde très performant qui agit au niveau des blocs de fichiers », conclut Jérémy Lathière, cogérant de Limousin Informatique.

Vous êtes intéressés par une démonstration ou souhaitez devenir un partenaire Carbonite ?
Contactez-nous à l’adresse suivante : france-smbc@opentext.com ou par téléphone au 01 47 77 05 00.