Services print

Quels services clés pour la gestion de parcs et de consommables

Parmi les briques des services d’impression managés, la gestion de parcs et l’approvisionnement en cartouches d’encre ou de toner peuvent être mis en oeuvre en toute autonomie.

Sur le même sujet
Oct 2022
Par Frédéric Bergonzoli

Réduits ou imposants, les parcs de périphériques d’impression nécessitent tous une supervision. Il s’agit en priorité d’identifier les pannes et d’assurer la disponibilité des consommables, puis de rationaliser les usages et faire baisser les coûts.

Autant de tâches qui incombent au fabricant ou au prestataire avec qui l’entreprise a passé un contrat de maintenance dans le cadre de services simples ou gérés. Une conjonction de progrès réalisés en matière d’I.A., de big data et d’IoT profite aux opérations de gestion de flotte. Les multifonctions, dont certaines embarquent 200 capteurs, sont mises sous surveillance : taux d’exploitation, disponibilité, état, etc. En cas de panne, des diagnostics permettent de réparer à distance ou dépêchent des techniciens.

La maintenance n’est plus seulement corrective, elle est aussi préventive et prédictive, grâce aux données récupérées sur les MFP et comparées à des statistiques hébergées dans des bases de données, avant qu’elles ne servent à déclencher des actions en fonction de seuils d’alerte. De plus, les dispositifs d’impression embarquent suffisamment de puissance en termes de processeurs, mémoire et unités de stockage pour relayer des algorithmes de deep learning associées à la gestion d’un parc et de ses spécificités.

L’approche présente l’avantage de réduire le nombre de pannes matérielles et de limiter le temps d’immobilisation du matériel en planifiant sa maintenance. La gestion des consommables est, elle aussi, simplifiée puisque les systèmes anticipent le changement des cartouches. Tous les ténors de l’impression revendiquent cette prédictibilité, mais les solutions d’éditeurs indépendants prévoient également les défaillances des installations, tout en assurant une gestion globale du parc.

Pour les revendeurs spécialistes qui gèrent les flottes de leurs clients, l’intérêt est de supporter des parcs multimarque, et de fournir des outils de contrôle à distance élaborés. Les acteurs du channel se tournent de plus en plus vers ces services infogérés, tant leur modèle économique est simple et rentable : une licence logicielle assortie de services à la carte et de multiples sources de consommables. 

AVIS D’EXPERT ADMINISTRER SON PARC EN TROIS ÉTAPES
Claude Lechelle, président d’AudiPrint

Claude Lechelle - Audiprint

 Le cabinet conseil spécialisé dans l’optimisation de parcs d’impression, identifie trois points pour réduire les coûts d’une flotte d’impression. « La première étape consiste à cartographier son organisation et à en connaître son fonctionnement. Beaucoup d’entreprises possèdent une vision archaïque de leur politique d’impression [trop d’imprimantes, mauvaise gestion des droits, absence de maîtrise des réels coûts de fonctionnement, etc.] Identifier les usages amène à prendre les directions appropriées, et à associer les équipes à son projet. Après ce constat, il faut projeter les besoins de l’entreprise à long terme pour définir une trajectoire et bâtir une gouvernance d’impression. Il s’agit ici d’intégrer l’ensemble des usages, les nouvelles manières de travailler, les évolutions organisationnelles à venir, etc. Il faut ensuite concevoir l’architecture à mettre en place, choisir les technologiques pertinentes, assurer le déploiement sans perturber les utilisateurs, tout en veillant au maintien de conditions opérationnelles. Car il faudra former les équipes utilisatrices, ou de leur dispenser de bonnes pratiques en matière d’impression [édition recto verso, utilisation du mode brouillon, recours à l’impression en noir et blanc plutôt qu’en couleurs, etc.] »