Professionnel avec un terminal mobile

Zebra se met à la page avec Android 10

Cinq nouveaux terminaux pour les professionnels de terrain étoffent le catalogue du fabricant américain, dont trois sont des révisions. La dernière version de l’OS mobile de Google est à l’honneur.

Sur le même sujet
Sep 2020
Par Frédéric Monflier

Spécialisée dans les terminaux mobiles durcis, Zebra Technologies renouvelle une partie de son offre. Principal fait marquant : l’arrivée d’Android 10, lancé en septembre 2019. Une façon pour l’entreprise de rassurer ses clients sur la pérennité de ses produits. L’OS mobile de Google fait donc son apparition dans les terminaux TC21 et TC26, deux nouveautés majeures qui succèdent aux TC20 et TC25. Destinées aux applications dans le commerce, l’hôtellerie, la logistique ou encore la gestion de tournées, les TC21 et TC26 sont prévus pour un usage non intensif, de l’aveu de leur concepteur. Ils sont équipés d’un écran tactile de 5 pouces, d’un capteur photo de 13 Mpx, d’un Snapdragon 660 à 1,8 GHz accompagné de 16 Go à 64 Go de stockage selon la version, et d’une batterie de 3 100 mAh (ou 5 400 mAh en option). Ils bénéficient par ailleurs d’une protection d’écran Gorilla Glass et d’une certification IP67. Les deux terminaux possèdent de nombreuses capacités de radiocommunications (WiFi, Bluetooth, GPS, NFC). Mais seul le TC26 prend en charge la 4G, contrairement au TC21, qui est donc réservé à un usage en intérieur via le WiFi. Plusieurs accessoires optionnels adaptent le terminal aux besoins métier : capteur photo frontal de 5 Mpx, lecteur de code-barres, bracelet de montage au poignet… L’offre logicielle repose sur Mobility DNA, qui propose plusieurs outils de productivité et de gestion, dont Lifeguard for Android pour les patchs de sécurité. Ces produits sont également couverts par le service d’assistance Zebra OneCare. Deux autres terminaux incluant Android 10, les TC52x et TC57x, forment la relève de produits existants, les TC52 et TC57, qui se sont écoulés à plus de deux millions d’exemplaires selon Zebra. Plus évolués que les TC21 ou 26, ils répondent davantage aux attentes de nombreux professionnels de terrain : personnel de vente, responsables de magasin, techniciens, agents de service public, etc. L’équipement comprend un écran tactile de 5 pouces Full HD, un Snapdragon 660 à 2,45 GHz, 32 Go de stockage (extensible par microSD), des capteurs photo de 13 Mpx ou 5 Mpx, et une batterie de 4 150 mAh. Le lecteur SE4270 de codes-barres 1D et 2D est intégré, de même qu’une balise Bluetooth pour localiser le terminal. Le TC57x dispose en sus des communications cellulaires (4G) et du GPS. Il est à noter que les accessoires conçus pour les TC52 et TC57 sont rétrocompatibles, ce qui facilitera la migration du parc. La suite logicielle Mobility DNA est de la partie.


AMÉLIORATIONS SUR TOUS LES PLANS

terminal mobile Zebra
Le MC3300x pourrait s’appeler « le terminal de Monsieur Plus » : plus puissant, plus autonome, plus performant en WiFi, et plus grande est sa robustesse.

Enfin, le terminal à clavier-écran tactile MC3300x, conçu pour la logistique, la distribution ou l’industrie, est lui aussi une évolution du MC3300, avec cette fois-ci, Android 10 à la barre. D’après Zebra, c’est le seul terminal de sa catégorie à profiter du dernier système d’exploitation de Google. Parmi les améliorations, on note la puissance supérieure (Snapdragon 660 à 2,2 GHz et 4 Go de mémoire), l’autonomie accrue grâce à la batterie de 7 000 mAh, le WiFi plus performant (2×2 MU-MIMO), et la plus grande robustesse (IP 64 au lieu de IP54). Plusieurs modèles sont disponibles – droit et plat, tête pivotante ou pistolet – en fonction de l’application, ainsi que plusieurs options de lecture de code-barres. La portée maximale dépasse 20 m. Pratique pour scanner les plus hautes étagères d’un entrepôt.