Salariée en visio conférence

L’hybride favorise les solutions mobiles

Qu’est-ce qu’un bureau ? C’est là où se posent les salariés avec leur ordinateur et une connexion internet. Un nouveau contexte de travail qui perdure et booste les besoins en périphériques et accessoires liés à la mobilité.

Sur le même sujet
Août 2022
Par Cécile Dard

Pour 66 % des salariés, le modèle hybride est le principe idéal : c’est ce que montre une nouvelle étude mondiale de Jabra sur les méthodes de travail auprès de 5 000 travailleurs dans cinq pays. Pour autant, ils ne sont que 26 % à s’estimer assez équipés pour travailler dans de bonnes conditions. La preuve : seulement 31 % sont dotés de solutions audios professionnelles. « Nous constatons dans les activités de nos partenaires que 80 % de leurs clients ont conservé un mode d’organisation de travail hybride, confirme Noémia Domingues, Channel Manager France de Snom. Par conséquent, sur un projet de téléphonie défini avec nos partenaires, nous comptons deux tiers sur des postes fixes, et un tiers sur de la mobilité, dédié aux accessoires et softphones IPBX. » Cet état des lieux reflète la croissance de la demande des sociétés en produits hybrides qui s’adaptent aux conditions de travail des collaborateurs. « Opérer à 100 % à domicile montre ses limites en termes de sociabilisation, motivation et évolution. En entreprise, le mode de plus en plus flex office ne favorise pas souvent la concentration. Le mélange  des deux semble être la bonne solution, mais les entreprises y sont-elles prêtes ? Le travail hybride est devenu notre philosophie chez Jabra », souligne Samuel Chimchirian responsable alliance Europe du sud.

LES BESOINS EN MOBILITÉ DIVERSIFIENT LES OFFRES

Cette évolution des attentes incite les fournisseurs à élargir leur portfolio. « Nous allons vers les accessoires dédiés à la mobilité car c’est la tendance », précise Noémia Domingues chez Snom. La partie téléphonie d’entreprise représente encore 85 % du marché, mais celle des accessoires est en pleine croissance : elle est étayée de demandes de plus en plus pointues sur les connectiques et les périphériques, explique le fabricant. Snom pense même à élargir son offre aux caméra IP pour les salles de réunion ou sur ordinateur portable, d’ici à la fin de l’année. Même tendance chez les spécialistes en bagagerie tels que Dicota ou Targus qui élargissent leur offre. « Nous proposons des stations d’accueil de bureau, et allons recruter pour prendre des parts de marchés, puis porter notre C.A. sur les accessoires à 30 % en 2023, contre 10 % cette année », confie Jean-Jacques Gabbay, Country Manager France, BeLux & North Africa de Dicota. Chez Targus, c’est sur Apple que le fabricant mise, avec le développement d’accessoires et périphériques dédiés, grâce au rachat d’Hyper en 2021. « Le BYOD pousse ce marché avec le télétravail et les besoins en mobilité. Les produits Apple sont une nouvelle clé d’entrée auprès des clients pour nos partenaires, explique Thomas Desramaut, Regional Director, Commercial Business, South EMEA de Targus. Durant le confinement les collaborateurs ont été équipés rapidement avec ce qui existait au bureau. Mais on assiste à une seconde vague d’organisation du travail qui manifeste davantage de besoins pour transporter tout son équipement partout. Cela change les habitudes et les produits. Nous ne vendions plus de mallettes ni de sacs par exemple, mais cela revient en force. Les collaborateurs travaillent en tout lieu et nécessitent un équipement complet, léger et compact ».

LE TAUX D’ÉQUIPEMENT D’IMPRESSION REPART

Historiquement à 6 sur 10, HP indique que le taux d’équipement en matériel d’impression passe à 8 dans ce contexte de l’hybride. « Le marché fait un bon qui s’explique par des besoins d’impression supérieurs à domicile, même si tous ne possèdent pas d’imprimante. L’impression chez soi est encore en réflexion dans les budgets des entreprises », explique Loys de La Peschardière, Business Manager, impression PME/nouveaux business chez HP. « Nous leur proposons des solutions adaptées avec, par exemple, des imprimantes dont l’encre est prépayée pour trois ans. » Et HP lancera une version pro de son abonnement Instant Ink avant la fin de l’année.