Alluvio - Riverbed

Riverbed Nouvelle vision sur l’infra

Positionnement, actionnaire, marque : Riverbed change tout pour vivre au rythme effréné d’une startup. Des orientations inédites qui ouvrent très largement le spectre du spécialiste historique de la performance réseau.

Sur le même sujet
Juil 2022
Par Vincent Verhaeghe

Dire que Riverbed vit une période mouvementée est un euphémisme. Ayant pâti de la pandémie, le fournisseur californien s’était placé sous la protection du Chapter 11 aux États- Unis avant d’être repris par Apollo. La dette a été épurée à hauteur de 1 M$ et d’autres dizaines de millions ont contribué à sa recapitalisation. Un souffle d’air frais grâce auquel Riverbed a vite repris le chemin de la croissance et des investissements massifs dans la R&D.

La page qui se tourne marque aussi la volonté de mettre davantage en valeur ses atouts, le principal d’entre eux étant son portfolio. Très technologique, il s’est largement étoffé et sort l’éditeur du cadre sur lequel il s’est bâti pendant vingt ans : celui de l’optimisation WAN. « C’est notre métier de base, mais ce n’est aujourd’hui que l’un des quatre piliers de notre activité. Nous misons sur la complémentarité et la diversité de notre offre pour attirer les clients, avec la présence systématique des partenaires car nous restons une marque à 100 % orientée sur le channel », explique Olivier Brasa, EMEA South Channel & Alliances Sales Manager. La marque a d’abord ajouté des solutions SD-WAN à son catalogue.

Mais son positionnement sur le midmarket n’était pas bien adapté à sa clientèle, elle, axée sur les grands comptes internationaux. « Pour cette partie SD-WAN, nous nous sommes donc vite repositionnés sur les très gros dossiers, car même nos partenaires historiques avaient du mal à nous suivre sur des projets de moindre envergure dans ce secteur. »

LE RÔLE DU POSTE CLIENT

Le troisième axe de développement de Riverbed le fait sortir des arcanes coutumières de l’infra et des réseaux en adressant les performances au niveau du poste client, héritage du rachat d’Opnet en 2012. « L’essor rapide du travail hybride a déplacé de nombreux flux applicatifs loin des infrastructures, et a accru l’importance prise par le cloud et le SaaS. Ce sont ainsi de nouvelles problématiques de performances qui se posent aux entreprises dotées d’environnements ou de réseaux hétérogènes, et de nouvelles catégories d’applications critiques comme les plates-formes de visioconférence », explique Frédéric Kunegel, VP EMEA South de Riverbed.

Olivier Brasa - Riverbed

« Multiplication des clouds et des applis, usagers éparpillés : les DSI perdent le contrôle »

Olivier Brasa, EMEA South Channel & Alliances Sales Manager

Ces trois premiers piliers, optimisation réseau, SD-WAN et performance du poste clients sont complémentaires et regroupés sous une même appellation, Riverbed Acceleration. Un quatrième pilier adresse tout ce qui touche à la visibilité. Pour cette partie, Riverbed a créé fin mai 2022 une appellation : Alluvio by Riverbed. Il ne s’agit pas d’une nouvelle dénomination de la marque, mais plutôt d’un label qui regroupe toutes les solutions de visibilité. « On parle d’ailleurs non plus de visibilité mais d’observabilité unifiée, car nous couvrons dans ce domaine les besoins allant de l’infra au poste client en passant par le cloud », explique Olivier Brasa. Au sein d’Alluvio, on retrouve les solutions Aternity dédiées au poste client. Avec une plate-forme de digital experience management (DEM) adressant aussi bien la gestion de la performance du poste client que celle des applications (application performance monitoring) tout en analysant les comportements des utilisateurs pour proposer des optimisations.

Bien que cette distinction entre les entités Riverbed Acceleration et Alluvio by Riverbed pourtant complémentaires apparaisse confuse, Riverbed souhaite distinguer la partie Observabilité, car ce marché grandit de façon exponentielle. « Voilà à peine deux ans, l’observabilité était la cinquième roue du carrosse, tandis que l’optimisation primait. Désormais, beaucoup de projets globaux ont pour socle l’observabilité, ce qui a clairement changé la donne », souligne Frédéric Kunegel. Riverbed et ses partenaires ont, sur ce point, une carte à jouer car il est le seul éditeur à couvrir ces deux domaines.

DE LA VISIBILITÉ À L’OBSERVABILITÉ

L’observabilité unifiée d’Alluvio n’est pas une posture car la marque, en relation avec ses partenaires et clients, est en bêta test sur une console innovante appelée Alluvio SaaS qui fédérera les composantes d’observabilité, tout en proposant des développements inédits à base d’I.A. « Nous voici dans le domaine de la prédictibilité où nos outils analysent les comportements au niveau de l’infra, du cloud et des postes clients. Et nous parvenons à anticiper des évènements, mais aussi déterminer grâce à nos data les causes de certains aléas », explique Olivier Brasa.

Frederic Kunegel - Riverbed

« Des problématiques inédites de performances se posent dans les réseaux hétérogènes »

Frédéric Kunegel, VP EMEA South, Riverbed

Riverbed devient ainsi un acteur de la cybersécurité. Ce n’est pas anodin, et la plate-forme unifiée à venir est dotée de connecteurs API qui la reliera à d’autres pans de la cybersécurité, tels que des solutions de SIEM qui bénéficieront des data collectées par Alluvio, et vice versa. « Avec la multiplication des clouds, des applications, des utilisateurs disséminés, les DSI ont tendance à perdre le contrôle ou à devenir aveugles sur une partie de leurs infras et données. Ces clients ont besoins d’inputs intelligents, et leurs budgets se libèrent pour trouver des solutions… » Le nouveau catalogue répond à ces problématiques.

Outre son aspect technologique pointu, l’intérêt de l’offre Alluvio est son fondement sur le récurrent et sa génération d’un retour sur investissement quasi naturel. Voilà de quoi séduire plus facilement les clients. La cybersécurité reste vue comme un poste de coût – même si elle est censée empêcher les attaques coûteuses – alors que l’observabilité, liée à l’optimisation, elle, génère des économies. « Les projets tournant autour du VoC [visibility operations center] se réalisent sur le long terme, et mettent en jeu un gros travail d’audit ou de conseil en amont, sur lequel se positionnent nos partenaires. Cela concerne les grands groupes qui forment le coeur de notre clientèle, mais aussi de plus en plus les ETI qui choisissent de migrer vers le cloud, et nécessitent des performances optimales », résume Frédéric Kunegel.

Ce « nouveau » Riverbed impacte aussi son channel en l’élargissant. La marque traite de façon historique avec les grands intégrateurs et les acteurs des telcos, mais elle est en prise directe avec des MSP voire des sociétés de conseil. Si elle s’appuie notamment sur deux VAD (Arrow ECS et Nuvias), elle étoffe ses équipes internes de commerciaux dédiés au channel, et adopte une stratégie efficace de leads. Le programme Partenaires appelé RISE évolue lui aussi doté d’un nouveau portail plus complet et des outils de formation facilitant la prise en main du portfolio de la marque. 

DATES CLÉS
2002 Création de NBT par Jerry Kennelly et Steve McCanne. Le nom changera en Riverbed Technology dès l’année suivante
2012 Rachat d’Opnet
2014 Le fonds Thoma Bravo acquiert Riverbed
2016 Rachat d’Aternity, spécialiste de l’observabilité
2017 Rachat de Xirrus, spécialiste du WiFi
2021 Après sa mise sous la protection du Chapter 11, Riverbed est repris par le fonds Apollo
2022 Création de la marque Alluvio by Riverbed pour les solutions d’observabilité

L’AVIS DU PARTENAIRE TENEDIS – INTERDATA
Spécialiste de l’intégration et des réseaux, Interdata a fusionné avec Tenedis, expert de l’observabilité et la performance. Son directeur commercial Dorian Thevenon souligne que « le partenariat avec Riverbed existe depuis plus de dix ans, et nous sommes situés au niveau de partenariat le plus élevé grâce à des experts certifiés. Les acquisitions et développements de Riverbed n’ont fait que renforcer nos relations. Par exemple, quand ils ont intégré Aternity et ses offres liées à la performance du poste client, ou plus récemment avec l’intégration d’Alluvio. Voilà qui est cohérent dans notre proposition d’un portfolio axé sur la visibilité de bout en bout. La multiplication des flux et des clouds posent des problèmes aux clients en demande d’une visibilité globale. Et que Riverbed agisse à la fois sur l’infra et sur le poste client manifeste un véritable avantage concurrentiel. »