Solutions de sécurité Watchguard

WatchGuard élargit la surveillance

La firme américaine WatchGuard est passée du statut de spécialiste en sécurité réseau à celui de fournisseur de plate-forme de cybersécurité à part entière.

Sur le même sujet
Nov 2022
Par Thierry Bienfait

Le développement de la cybercriminalité a suscité très tôt des vocations pour se défendre des pirates en créant des outils susceptibles de mettre les utilisateurs d’équipements IT à l’abri du fléau. L’origine d’un secteur en constante accélération et qui fournit autant les particuliers que les grandes entreprises, les infras critiques ou les institutions gouvernementales.

Dès le début des années 1980, conjointement à la globalisation des réseaux et à la démocratisation de l’accès à l’informatique, un marché de niche s’est ainsi constitué. Aux États-Unis d’abord, d’où proviennent 60 % des attaques. Des spécialistes comme Symantec (fondé en 1982) ou McAfee (1987) apparaissent en lançant des offres de sécurité logicielles et matérielles étoffées au fil du temps. En une décennie seulement, ce marché est évalué à 94 Mds $, et affiche une croissance supérieure à 10 % par an. Sans la moindre crise à l’horizon. Il n’est donc pas étonnant que cette filière ait attiré davantage d’acteurs.

Parmi eux, WatchGuard Technologies se fait rapidement un nom. Fondée en 1996, l’entreprise initialement appelée Seattle Software Labs produit alors un pare-feu réseau appelé WatchGuard Security Management System, constitué d’une appliance de sécurité firewall in a box, et d’un logiciel de configuration et d’administration. Dès 1999, la société est cotée au Nasdaq. À grand renfort d’investissements, l’offre se modernise pour devenir une appliance de sécurité intégrée, un boîtier rouge vif qui non seulement fait office de pare- feu, mais offre aussi une protection contre les virus et les spams, une prévention contre des intrusions, ainsi que le contrôle des applications. Un produit qui remportera un grand succès, surtout auprès des PME.

SES PERFORMANCES SÉDUISENT LES INVESTISSEURS

En 2010, ses revenus annuels s’élèvent à plus de 100 M$, contre 60 M$ en 2005. À l’époque, elle se déclare numéro un sur le marché des petites entreprises de 50 salariés à 500, et vise le haut de gamme en s’attaquant au créneau des entités de 500 à 5 000 employés.

Outre sa dynamique de croissance sur le territoire nord-américain, WatchGuard rencontre aussi le succès partout où il s’implante, comme en Chine ou en Europe, à une hausse respective de 50 % et 40 % dans les années 2010. Une performance insolente qui séduit les investisseurs financiers tels que les fonds de capital-investissement Francisco Partners ou Vector Capital, prêts à débourser 151 M$ pour en devenir propriétaires, et déterminés à y injecter des capitaux.

Dès lors, les rachats se succèdent. En 2016, WatchGuard acquiert la technologie de threat detection & response aux menaces HawkEye G de Hexis Cyber Solutions. Un an plus tard, c’est au tour de l’éditeur de logiciels d’authentification multifacteur Datablink d’être racheté ; suivi de près par le fournisseur de services de noms de domaine, Percipient Networks.

« Les MSP auront accès à une offre WatchGuard XDR en natif grâce à l’extension et à la corrélation de nos outils »

Pascal Le Digol, directeur de WatchGuard France

PRIORITÉS D’INVESTISSEMENT POUR LA SÉCURITÉ

WatchGuard Technologies change de dimension et figure parmi les leaders mondiaux dans le domaine de la sécurité et de l’intelligence réseau, du WiFi sécurisé et de l’authentification multifacteur. Enfin, une étape encore plus importante est franchie en 2020, avec l’acquisition de Panda Security, spécialiste espagnol en développement de produits de sécurité des points d’accès.

Une opération nécessaire « pour répondre aux besoins d’entités confrontées à des menaces de plus en plus sophistiquées et évolutives, ainsi qu’à la rareté de professionnels qualifiés en matière de cybersécurité, et à un périmètre d’entreprise dont les contours sont de plus en plus flous, justifie le P.-D-G, Prakash Panjwani. Selon le dirigeant, la sécurité réseau, la protection avancée des postes de travail, l’authentification multifacteur et les capacités de détection et de réponse aux menaces figurent au sommet des priorités en matière d’investissements pour la sécurité.

SOLUTIONS BASÉES SUR L’I.A.

Depuis, la firme américaine propose donc à ses clients des solutions basées sur l’I.A., s’étendant du réseau aux postes de travail. Intégrées à l’offre, le portefeuille de WatchGuard s’élargit et inclut notamment threat hunting, antivirus endpoint, EDR, sécurité des e-mails, antivirus de passerelle, IPS, VPN, sandboxing, des capacités de corrélation des événements de sécurité, du chiffrement ainsi que de la conformité des données. Le fournisseur a ajouté la sécurité DNS, pour les utilisateurs mobiles, et une nouvelle gamme de points d’accès compatibles WiFi 6. « Clients et partenaires accèderont à une sécurité de niveau entreprise conçue pour satisfaire les exigences spécifiques des PME, déclare Prakash Panjwani.

appliances Watchguard
Chaque appliance WatchGuard Firebox fournit un ensemble complet de services de sécurité ainsi qu’une suite d’outils de gestion et de visibilité.

L’objectif stratégique est de construire la meilleure plate-forme de sécurité pour les MSP. Sur le midmarket, WatchGuard Technologies s’attache en effet à fournir ces services à travers une plate-forme de gestion centralisée orientée MSP nommée WatchGuard Cloud, simplifiant ainsi l’accès à la sécurité et procurant « des avantages immédiats dont bénéficient les clients et les partenaires pour relever les défis liés à la complexité de la sécurité, à l’évolution rapide de la topologie des réseau, ainsi qu’aux modes d’achat et de consommation de la sécurité », affirment les porte-parole dans un communiqué.

La transformation dans le cloud ainsi que l’innovation dans l’automatisation et la simplification de la sécurité pour MSP occupent une place de choix dans la stratégie de WatchGuard Technologies. La firme capitalise depuis toujours sur le partenariat avec les cyberspécialistes du channel. Selon celle-ci, ses acquisitions de solutions d’éditeurs et les évolutions de sa feuille de route produits n’ont d’autres buts que d’élargir son portefeuille de services, et de fournir toujours davantage de ressources à ses quelque 17 000 partenaires MSP.

DATES CLÉS

1996 Lancement de la première appliance de sécurité
1999 Ouverture de la filiale française
2003 Intégration des fonctions UTM dans une appliance unique
2013 Lancement des points d’accès WiFi
2016 WiFi géré dans le cloud et sécurisé
2017 Corrélation des menaces entre le réseau et les postes de travail
2018 Lancement de DNSWatch
2019 Lancement de WatchGuard Cloud pour les MSP
2020 Sécurisation complète des terminaux

L’AVIS DU PARTENAIRE EBS GROUP

Fondée en 2014, EBS Group est une ESN de 60 salariés qui cible les TPE, PME et ETI en cumulant principalement deux métiers : l’intégration de solutions d’ERP et celle d’infrastructures systèmes et réseaux, chez le client, en full cloud ou en mode hybride. Pour cette seconde activité, la société développe des solutions de sécurité, surtout avec les produits WatchGuard. « Techniquement, son offre de sécurité est fiable et sa couverture fonctionnelle étendue, allant du réseau aux postes de travail. Les services et le suivi nous donnent aussi toute satisfaction », explique Bruno Laureti, DSI d’EBS Group.

Du point de vue commercial, le revendeur intégrateur apprécie la réputation des systèmes WatchGuard, notamment en termes de pérennité. « Avec eux, nous proposons à notre clientèle de PME des solutions évolutives. » Côté relationnel, Bruno Laureti et ses collègues vantent la proximité dont ils bénéficient avec le fournisseur. « Nos référents chez WatchGuard sont spécialistes de notre segment précis. C’est absolument déterminant dans notre coopération. » Pour le futur, EBS Group espère que WatchGuard saura grossir sans abandonner ce type de relation avec les partenaires « qui lui permet d’innover en tirant parti des remontées du channel ».