Exclusive Academy

Exclusive Networks Prêt à l’emploi

Plutôt que de déplorer la pénurie de talents en cybersécurité sans y répondre, le VAD Exclusive Networks investit massivement sur la formation en lançant son propre cursus, Exclusive Academy, destiné aux alternants.

Sur le même sujet
Déc 2022
Par Vincent Verhaeghe

Jesper Trolle en personne, CEO d’Exclusive Networks, a fait le déplacement pour la conférence de lancement de l’Exclusive Academy, signe que cette initiative initiée par la filiale française du VAD a vocation à faire des émules. « Nous voici face à un problème simple à décrire mais complexe à résoudre. Le marché de la cybersécurité est en très forte croissance, mais ce développement pose de gros problèmes pour recruter des collaborateurs aux compétences adaptées. Les chiffres sont éloquents : dans le monde, on compte environ trois millions de postes à pourvoir en cybersécurité », souligne-t-il.

Quant au directeur du VAD pour la France, Laurent Daudré-Vignier, il renchérit en soulignant que « nous ne manquons pas seulement de talents au niveau technique : en marketing et en gestion de projets aussi le déficit est important, et cela nuit directement à la concrétisation des projets en cybersécurité ».

Face à ce constat, Exclusive Networks choisit l’action en lançant en cette rentrée la première promotion de son Exclusive Academy. L’objectif n’est pas de se substituer aux écoles et universités mais, au contraire, de fournir aux étudiants une approche concrète et parfaitement complémentaire de leur formation. Jean-Marc Muselli, directeur des Services d’Exclusive Networks est le principal initiateur de ce projet qui, une fois entériné en mai 2022, a été mis sur pied en quelques mois seulement.

« Nous accueillions régulièrement des alternants chez nous, mais cela m’agaçait de voir que même à la fin de leur cursus, il leur fallait encore huit à douze mois pour être efficaces en entreprise. Le principe de notre formation est de les ancrer dans l’approche pratique de la cybersécurité afin qu’ils soient immédiatement opérationnels. » L’originalité d’Exclusive Academy est en effet de proposer un poste d’alternant aux étudiants qui, en parallèle, restent attachés à une des deux écoles partenaires du projet : Guardia et Oteria. « Le constat est simple : on acquiert en général 10 % de son expérience sur l’approche théorique ; 20 % sur les exercices pratiques ; et 70 % sur l’expérience en entreprise. Avec notre formation, les étudiants seront déjà parés à répondre à des problématiques de cybersécurité pour le réseau, le poste client, la data ou encore l’identification », souligne Jean-Marc Muselli.

« Les alternants sont ancrés dans la pratique afin d’être tout de suite opérationnels »

Jean-Marc Muselli, directeur des Services, Exclusive Networks

Le programme qui adresse essentiellement des étudiants de niveau bac+2, se déroule sur trois ans. Il s’articule globalement par tiers : un premier tiers sur les bases de la cybersécurité ; un second sur l’aspect pratique ; et un troisième sur le terrain en compagnie de spécialistes de la cybersécurité. La promotion comptant 18 étudiants, le calcul est vite fait : d’ici à trois ans, Exclusive Networks réunira 54 alternants sous son aile.

TOUT BÉNÉFICE POUR LES MARQUES ET LES PARTENAIRES

Le budget n’a pas été dévoilé, mais il représente un investissement de plusieurs centaines de milliers d’euros. Et puisque cet engagement profitera aux fournisseurs et clients partenaires du VAD, voilà pourquoi ce dernier les incite à le soutenir financièrement. Car chaque étudiant sortant du cursus, formé et opérationnel, sera bien moins onéreux qu’une personne embauchée et formée individuellement. « Ils sortent de l’académie dotés de 23 certifications sur 12 constructeurs. Qui propose un tel niveau en sortie d’école ? », questionne Jean-Marc Muselli qui s’est entretenu avec 120 étudiants avant d’en choisir 18 pour cette première promotion. « Avec le triste constat que sur les 120, on ne compte que sept filles. » La France est pilote sur ce projet, mais d’autres filiales pourraient s’en inspirer.