Accueil de Carbonite

Carbonite et Webroot forgent la cyberrésilience d’OpenText

Que trouve-t-on dans la division cyberrésilience d’OpenText ? Les solutions de protection des données et de sécurisation signées Carbonite et Webroot, accessibles sur une plateforme cloud unique dédiée aux MSP, et appelée à s’enrichir.

Sur le même sujet
Mar 2022
Par Benoit Huet

La division cyberrésilience d’OpenText mérite une meilleure reconnaissance en France », reconnaît d’emblée Alexandra Lemarigny, responsable de cette division pour l’Europe du sud et le Bénélux. C’est d’autant plus important que la France représente le pays leader en Europe pour l’entreprise américaine OpenText. Derrière cette entité deux marques fortes sont bien présentes : Carbonite, un spécialiste de la protection des données, et Webroot pour leur sécurisation. L’histoire du rapprochement des trois sociétés débute dans un passé récent. En 2019, Carbonite rachète Webroot ; les deux seront acquises peu de temps après par le groupe OpenText, spécialisé dans les technologies et la gestion de l’information. Comme le confirme Alexandra Lemarigny, l’objectif du CEO d’OpenText, Mark Barrenechea, est d’acquérir alors des compétences dans la cybersécurité pour en devenir un acteur significatif. Les deux sociétés de la division cyberrésilience, qui comptent 14 personnes sur les 260 employés d’OpenText France coexistent sous diverses solutions indépendantes. Mais, à terme, tous leurs services seront accessibles sur une plate-forme unifiée et puissante dédiée aux MSP et aux PME. Elle est amenée à s’enrichir d’applications nouvelles comme celle de Zix, une société spécialisée dans le chiffrement des e-mails, et propriété d’OpenText depuis novembre 2021. Au total, ce sont huit applications regroupées dans Carbonite, dont le stockage des postes de travail, la sauvegarde pour Microsoft 365, un outil de migration des workloads ou encore un service de haute disponibilité (suite au rachat de Double-Take). Quant à Webroot, hormis l’antivirus intégré (technologie BrightCloud), citons le filtrage DNS et un outil de formation de sensibilisation à la sécurité en français (SAT).

« 80 % de nos partenaires utilisent nos solutions en mode MSP »

Alexandra Lemarigny, responsable cyberrésillience Europe du sud et Bénélux

JUSQU’À 40 % DE MARGE POUR LES PARTENAIRES

Pour Alexandra Lemarigny, ce qui fait la force des solutions de cette division, notamment pour la sauvegarde façon Carbonite, c’est le coeur de la technologie brevetée (delta processing) qui, en agissant au niveau du bloc, réduit les besoins en bande passante et fait gagner un temps significatif dans les opérations de backup. Au-delà de la technologie mise en oeuvre, les MSP apprécient également l’accès à une plate-forme robuste et multitenant. « Nos partenaires nous choisissent également pour les marges accordées de l’ordre de 30 % à 40 %, sachant qu’ils peuvent proposer un certain nombre de services annexes », souligne Alexandra Lemarigny. Plus de 200 partenaires MSP manifestent leur confiance à l’égard des solutions cyberrésilientes d’OpenText. À terme, l’objectif est bien d’augmenter le nombre de MSP sachant que l’entité table sur une croissance de 3 % dans l’Hexagone. Pour absorber cette progression, la division d’OpenText s’appuie sur son distributeur Miel en charge de l’animation du réseau. De même, les équipes de l’éditeur travaille sur un nouveau programme Partenaires unifié pour une disponibilité prévue en juillet 2022. « C’est un programme mondial très attractif en termes de marge », promet à ce titre Alexandra Lemarigny. Si la priorité est donnée aux MSP, la partie négoce (ventes de licences) représente toujours 20 % du business. Voilà qui n’est pas négligeable d’autant que ces revendeurs pourraient bien devenir des MSP compte tenu de la mutation des solutions et du marché vers le cloud. En parallèle, la marque blanche séduit certains partenaires de l’éditeur dont Oodrive, sur la partie backup et protection des données.

Une stratégie de modern workspace est à l’étude pour faciliter la flexibilité des salariés combinant présentiel et distanciel.

RECRUTER POUR ABSORBER LA PROGRESSION FRANÇAISE

La croissance de cette division passera aussi par des embauches comme celle d’Alexandra Meziane, responsable Channel Marketing (Carbonite et Webroot) durant l’été 2021. Un renfort indispensable pour soutenir les parts de marché et garantir des relations de proximité avec les partenaires. Ces derniers « comptent sur notre disponibilité permanente, même le dimanche comme cela arrive parfois. N’oublions pas que derrière chaque MSP, il y a des personnes, l’humain fait toujours la différence », ajoute Alexandra Lemarigny. Un exemple illustre ce thème chez OpenText : la création d’un numéro vert pour parler d’éventuels situations personnelles liées à la crise sanitaire. Et suite à celle-ci, une stratégie de modern workspace est à l’étude pour faciliter la flexibilité des salariés combinant présentiel et distanciel.

La force des solutions de sauvegarde réside dans la technologie qui agit sur le bloc, réduit les besoins en bande passante, et optimise le temps de backup.

L’AVIS DU REVENDEUR SCRIBA
Partenaire MSP historique de Carbonite, la société Scriba s’est rapprochée en 2019 du groupe OCI. « Nous étions partenaire dès 2010. À l’époque, c’était Evault avant que l’entreprise soit rachetée par Carbonite », précise Didier Comet, le directeur général du prestataire. De la solution de sauvegarde de Carbonite, Scriba du groupe OCI a su développer un véritable écosystème managé. « Autour des briques de Carbonite, nous avons créé de la valeur comme la supervision de la bonne exécution, la restauration à la demande ou encore l’accompagnement dans le traitement des datas », énumère Didier Comet. Parmi les avantages, le partenaire met en avant la robustesse, la fiabilité, la performance et l’évolutivité des technologies de Carbonite. Ce dernier « a réalisé de nombreuses acquisitions qu’il a su intégrer intelligemment. De même, nous profitons d’un modèle de vente lisible, le support – très disponible même dans les moments difficiles – est d’un niveau élevé et caractérisé par la continuité de nos interlocuteurs depuis des années. Voilà une disponibilité qui se raréfie dans l’IT », indique le dirigeant. Enfin, Didier Comet tient à féliciter la qualité des équipes avant-ventes, lesquelles apportent cette aide dans la durée.

UNE CRÉATION ET NEUF ACQUISITIONS
2006
Création de Carbonite qui rachète Zmanda (2012), MailStore (2014), Evault (2015), Data Castle (2017), Double-Take (2017), Mozy (2018), Webroot (2019)
2020 Carbonite passe sous le giron d’Opentext
2021 Opentext acquiert Zix